TURIN

TURIN

TURI

La capitale du Piémont est située au confluent du Pô et de la Doire Ripaire, dans une région où convergent les multiples vallées issues des Alpes occidentales et dont les communications avec les pays limitrophes de l’Italie (par de grands tunnels), avec le Milanais et avec le littoral ligure sont aisées. L’attraction de Turin s’exerce presque sans partage sur l’essentiel du territoire piémontais (près de 4,4 millions d’habitants en 1991), à l’exception des marges orientales, où l’influence de Milan prend le relais; c’est le cas d’Alessandria et de la vallée d’Ossola à Novare.

Capitale d’un royaume de Piémont-Sardaigne incluant la Savoie, puis, jusqu’en 1864, du royaume d’Italie alors en formation, Turin a vu le développement industriel relayer heureusement son rôle politique. Avec la construction des voies ferrées, la ville a d’abord suscité l’installation diffuse d’industries variées en bordure des Alpes. Puis, l’essor de l’hydro-électricité a privilégié son développement propre au détriment des vallées alpines. De cette phase de centralisation urbaine, Turin est passée à une phase d’expansion métropolitaine: une conurbation s’est créée, d’Ivrée au nord à Carmagnola au sud, incluant à l’ouest la vallée de Suse. La concentration excessive des activités nécessite de massives migrations pendulaires de travailleurs.

La locomotive de l’expansion industrielle turinoise fut l’établissement de F.I.A.T. (Fabbrica italiana d’automobili di Torino); l’entreprise, fondée en 1899, a connu une croissance décisive pendant la Première Guerre mondiale. Outre les grandes usines de l’industrie automobile (à F.I.A.T. s’est ajouté Lancia), un grand nombre de fabrications plus ou moins liées à la construction des véhicules sont apparues dans l’agglomération, depuis la fabrication des machines-outils, des pneumatiques et des accumulateurs jusqu’à celle des appareils électriques. Turin est aussi un des grands centres italiens de la sidérurgie, de la métallurgie, des constructions aéronautiques et aérospatiales etindustries électrotechniques, électroniques et informatiques. L’accumulation de capitaux a profité à tous les autres secteurs, à commencer par l’industrie alimentaire, une des plus anciennes de la ville, l’industrie textile, les industries chimiques, pharmaceutiques. Turin règne aussi sur la haute couture, l’édition, l’imprimerie italiennes. L’appareil directeur de F.I.A.T. fait figure de pouvoir de décision et d’administration occulte mais efficace à Turin. Le succès de l’entreprise a permis de pratiquer une politique de salaires relativement élevés pour l’Italie: Turin joue le rôle de centre d’attraction pour la main-d’œuvre des autres régions d’Italie.

La ville est passée de 250 000 habitants en 1881 à 961 500 en 1992. Le dynamisme démographique, le plus élevé d’Italie de 1951 à 1961 (+ 42 p. 100), s’est ensuite modéré et déplacé du centre vers la périphérie. L’immigration y pourvoit pour l’essentiel. L’agglomération s’est étendue non seulement en direction de l’ouest, à partir des premières usines F.I.A.T., Lingotto et Mirafiori, en direction de Rivoli le long de l’autoroute, mais de plus en plus vers Milan en aval du confluent de la Doire Ripaire (Settimo Chivasso, Settimo Torinese). La vieille ville du XIXe siècle, au plan orthogonal hérité à travers les siècles du camp romain initial, et qui rassemble le secteur tertiaire, est entourée par les cités ouvrières. Seules la rive droite du Pô, les collines de Superga et de Moncaclieri gardent leur caractère de quartier de villas et de parcs étagés.

Turin fait figure, dans l’Italie, de ville financière, bancaire et universitaire, mais la fonction industrielle prédomine. Ses fonctions administratives se limitent à la province du Piémont. L’amélioration de la desserte autoroutière, en retard sur celle de Milan (liaison avec les tunnels valdotains, avec les ports de Gênes et de Savone), a annulé les inconvénients économiques liés à une position excentrée.

Turin
(en ital. Torino) v. d'Italie, ch.-l. du Piémont, sur le Pô; 1 059 510 hab. Grand centre comm. et industr.: constr. automobiles (Fiat), etc.
Archevêché. Université. Cath. (fin XVe-XVIe s.), qui contient le saint suaire. Palais Madama (XIIe-XIVe s.), musée d'art médiéval. Palais de l'Académie des sciences (musée célèbre pour l'art égyptien).
Cité rom., évêché au Ve s., la ville fut prise par les Lombards au VIe s. Au XIe s., elle passa à la maison de Savoie, qui en fit sa capitale.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Turín — Bandera …   Wikipedia Español

  • Turin — Turin …   Deutsch Wikipedia

  • TURIN — (It. Torino), city on the Po River, N.W. Italy. Turin was the capital of the duchy of Savoy and later of the kingdom of Sardinia; it is now the capital of Piedmont province. The presence of Jews in Turin was recorded by Bishop Maximus of Turin in …   Encyclopedia of Judaism

  • Turin — • The chief town of a civil province in Piedmont and was formerly the capital of the Duchy of Savoy and of the Kingdom of Sardinia Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Turin     Turin   …   Catholic encyclopedia

  • Turin — Turin, NY U.S. village in New York Population (2000): 263 Housing Units (2000): 134 Land area (2000): 1.022485 sq. miles (2.648224 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.022485 sq. miles (2.648224 sq …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Turīn [2] — Turīn (ital. Torīno, hierzu der Stadtplan), Hauptstadt der gleichnamigen ital. Provinz (s. oben), bis 1860 Hauptstadt des Königreichs Sardinien und 1861–65 des Königreichs Italien, liegt unter 45°4 nördl. Br. und 7°42 östl. L., 239 m ü. M., in… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Turin — Turin …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Turin, GA — U.S. town in Georgia Population (2000): 165 Housing Units (2000): 68 Land area (2000): 1.254953 sq. miles (3.250312 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.254953 sq. miles (3.250312 sq. km) FIPS code …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Turin, IA — U.S. city in Iowa Population (2000): 75 Housing Units (2000): 39 Land area (2000): 0.084044 sq. miles (0.217673 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 0.084044 sq. miles (0.217673 sq. km) FIPS code:… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Turin, NY — U.S. village in New York Population (2000): 263 Housing Units (2000): 134 Land area (2000): 1.022485 sq. miles (2.648224 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.022485 sq. miles (2.648224 sq. km) FIPS… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.